Afghanes

Un pays déjà ruiné et martyrisé est tombé cette fois pour de bon sous la coupe de voyous, dûment armés de barbes et de mitrailleuses.

Aujourd’hui des gens vendent leurs maisons et tout ce qu’ils possèdent pour réunir à la hâte les 3500 euros - par personne - exigés par des passeurs pour les embarquer dans des rafiots pourris, dans une aventure plus qu’hasardeuse.

Nous pouvons être certains que leur nombre va augmenter, au grand bénéfice de mafias qui exploitent la détresse et la misère. Hier, les Afghans de Genève manifestaient devant l’ONU.

J'y ai rencontré d'anciens étudiants de mes cours de français.

Et puis, j'ai remarqué ces deux jeunes filles.

Elles représentent, pour moi, la beauté, la fierté et l’espoir des Afghanes.



























40 vues

Posts récents

Voir tout