Crédit photo Nathalie Dunaigre

Mes souvenirs tournaient en sarabande autour de ma tête, se rapprochaient, toujours plus près.

Pour qu’ils ne m’écrasent pas, j’éprouvai le besoin impérieux de les ramener à moi, de les mettre en ordre, de leur donner une forme, je me mis à les écrire. 

Nuits Incandescentes, page 41